ECOLES SECONDAIRES; Rentrée scolaire 2015-2016 – Le manque d’enseignants suffisants demeure un défi dans certaines écoles

La rentrée scolaire 2015-2016 des écoles publiques a eu lieu le lundi 21 septembre 2015. Au Lycée Ngagara (ex-ENE), comme au Lycée Reine de la paix de Ngagara, les élèves n’étaient pas encore nombreux. Le probleme majeur relevé par les autorités de certaines écoles est celui du manque d’enseignants permanents suffisants.
Au Lycée Ngagara, une école à régime d’internat, les élèves étaient encore peu nombreux et les cours n’étaient pas encore dispensés. Tel est le constat du journal Le Renouveau, lors de son passage, le jour de la rentrée scolaire.

Le manque de matériel de couchage : un défi à relever au Lycée Ngagara

Interrogé par la rédaction, Tharcisse Bendantokira, directeur du lycée Ngagara, a mentionné que cent élèves internes étaient déjà arrivés la nuit du dimanche 20 septembre 2015. Ce qui est normal, selon lui, au début de l’année scolaire. Le défi à relever est le manque de matériel de couchage, notamment les matelas, a souligné M. Bendantokira. Seuls 93 matelas sont en bon état tandis que 156 sont en mauvais état. Ce problème va être aggravé par l’effectif élevé d’élèves qui y ont été orientés. Un autre défi concerne les arriérées sur les subsides. A ce sujet, il a demandé que ces derniers soient fournis dans les meilleurs délais. En ce qui concerne la dispense des cours, il a indiqué que, depuis l’année scolaire écoulée, les cours d’anglais et de kirundi n’ont pas d’enseignants permanents. Ce qui fait qu’on fait recours aux enseignants à temps partiel.
M. Bendantokira a indiqué que les cours vont commencer le mercredi 23 septembre 2015.

Certains cours n’ont pas d’enseignants permanents au lycée Reine de la paix de Ngagara

Au lycée Reine de la paix de Ngagara (ex-Lycée pédagogique de Ngagara), seuls les élèves de la 7e année étaient en classe. Les cours étaient en train d’être dispensés par un enseignant stagiaire.
Sur 303 élèves internes, 25 seulement étaient présents dans les dortoirs la nuit du dimanche 20 septembre 2015. Selon la préfète des études, Emmanuela Nzoyihaya, les cours proprement dits commencent le mardi 22 septembre 2015. Le seul problème rencontré à cette école est le manque d’enseignants des cours de mathématiques et de physique, a fait savoir Mme Nzoyihaya.
Eric Mbazumutima