Commune Mukaza; Investiture de l’administrateur – La population a été invitée à être le pilier de la paix dans cette commune

L’administrateur de la nouvelle commune de Mukaza, Marie Suzanne Ndayisaba a été investie dans ses fonctions le jeudi 17 septembre 2015 par le Premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo, en présence du maire de la ville de Bujumbura et des élus en cette dernière circonsription, dont les députés.
Cette commune est composée de 4 zones, à savoir Buyenzi, Bwiza, Rohero et la zone Nyakabiga. La population des 4 zones était présente aux cérémonies quoi que dans des proportions différentes représentées par quelques individus.
Avant de prononcer son discours de circonstance, Gaston Sindimwo a d’abord demandé à l’assemblée présente d’observer une minute de silence en la mémoire de toutes les personnes mortes dans la mairie suite aux différents troubles qui caractérisent certains coins.
Ensuite, Gaston Sindimwo a présenté officiellement l’administrateur de la nouvelle commune de Mukaza, et lui a demandé de se lever pour saluer ceux qui l’ont élue et qui l’ont conduite par conséquent à ce poste.

« La tâche qui vous est confiée n’est pas facile »

Dans son discours, Gaston Sindimwo a prodigué des conseils à Mme Ndayisaba. Il lui a rappelé qu’elle sera l’œil du président de la République dans sa commune et qu’elle devra travailler au nom du gouvernement et être surtout un bon leader. Il a rappelé que la tâche lui confiée n’est pas facile et qu’elle est invitée à collaborer et à consulter ses chefs hiérarchiques pour des questions pertinentes.

S’investir pour que toutes les zones retrouvent la paix

Partant du fait que la zone Nyakabiga n’a pas été bien représentée dans les festivités marquant l’investiture de l’administrateur de la nouvelle commune Mukaza, Gaston Sindimwo a dit que toute la population doit être le pilier de la paix pour que toutes les zones retrouvent la paix et la sécurité. Ceux qui détiennent illégalement des armes doivent les remettre et personne ne sera poursuivi, a encore dit M.Sindimwo. Il a invité Mme Ndayisaba à faire un calendrier des visites de pacification dans toutes les zones, en compagnie d’autres élus locaux. Cela permettra aux chefs de zone d’organiser leurs circonscriptions.
Gaston Sindimwo a demandé à la population de Mukaza de signer un contrat de paix dans la mairie, pour respecter l’échéance de 2 mois de retour à la paix, tel que proposé par le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza.
Floride Ndakoraniwe