Circulation routière; Trois accidents enregistrés le vendredi matin – Le rond point dit Iwabo n’abantu mérite d’être renforcé en gardes-fous

Il a été constaté le vendredi 4 Septembre 2015 à Bujumbura deux accidents de véhicules dans les rond-points dits Iwabo n’abantu et de la Nonciature mais sans dégâts graves côté humain, et d’un chien qui est mort écrasé au pont de Nyabagere sur la RN1 quand il voulait traverser la route. En effet, on observe souvent beaucoup d’accidents au niveau de l’entrée nord de la ville par la zone Kamenge et la barrière de sécurité qui s’y trouve devrait être reculée pour éviter des suraccidents dans ce secteur.
Le vendredi 4 septembre 2015, la capitale Bujumbura a enregistré un bon nombre d’accidents. Dans la matinée, trois accidents ont été dénombrés. Le premier accident a eu lieu très tôt à 5h30 du matin par un véhicule de transport des marchandises en provenance de Muramvya. Le chauffeur du véhicule Jean-Paul Nizigiyimana a signalé que le système de freinage a lâché depuis la colline Karama à un 1km de l’entrée nord de la capitale dans la zone Kamenge en commune urbaine de Ntahangwa.
Comme son véhicule ne pouvait pas s’arrêter, il a été pris de panique et a commencé a crier à haute voix. Arrivé au niveau de la barrière de check point, son rétroviseur a pris un passant sans le blesser. Mais, il a pris la barrière de concertinas qu’il a trainé jusqu’au centre du rond point dit Iwabo n’abantu devant la permanence du CDD-FDD de Kamenge.

Le véhicule a été endommagé

Ce véhicule avait à bord deux personnes qui s’en sont sorties saines et sauves. La cargaison qu’il transportait composée de légumes n’a pas été endommagée. Cependant, le véhicule a été endommagé au niveau des rotules et quelques fissures.
Toujours au niveau de la zone Kamenge, un autre accident a eu lieu au niveau du pont Nyabagere sur là route RN1. Cette fois, il s’agit d’un chien a été écrasé quand il voulait traverser la route.
L’autre accident de cette matinée a été observé sur le boulevard du 28 Novembre au niveau du rond-point dit Nonciature où un véhicule pick-up de la police s’est renversé devant le City hill hôtel. Ce dernier accident aurait été causé par un excès de vitesse car le chauffeur a été incapable de prendre la bonne direction de la Nonciature vers l’hôpital militaire et a percuté les bordures de la statue du tambourinaire se trouvant à ce rond point.
De tous ces accidents, l’attention reste au premier cas qui a eu lieu au rond- point Iwabo n’abantu d’après les multiples accidents qui y ont été observés ces derniers jours. Les Setemus devraient voir comment mettre des garde-fous bien solides à ce niveau.

Autre chose, les autorités chargées de la sécurité publique devraient voir comment faire reculer la barrière se trouvant à cet endroit car plus d’une fois ces véhicules qui perdent leur contrôle constituent un danger sérieux aux personnes et aux biens. Et si rien n’est fait un jour, la capitale peut connaitre un suraccident dans la zone de Kamenge car cela fait la nième fois que les véhicules en perte de contrôle viennent s’échouer jusqu’au rond-point dit Iwabo n’abantu. Et parfois, il s’observe beaucoup de monde à cet endroit surtout les après- midis.
Robert Gilbert SAYUMWE ( STAGIAIRE)